La justice pénale mise à nu par ses acteurs, même

Ce projet expérimental est au carrefour du réel et de l’imaginaire. Il explore le processus de jugement pénal en mettant en scène des axes de regards distincts sous forme d'antiportraits vidéo: des personnes mineures suivies par la Protection Judiciaire de la Jeunesse ; de jeunes adultes ; des professionnels de la justice pénale ; des ancien.ne.s détenu.es. Envisagé toutes affaires confondues, c’est une image de la justice d’aujourd’hui qui va se dessiner et chaque parole quelle que soit sa provenance sera mise en relief dans toute sa complexité.

Olivier Leurent, président d’assises ; François-Louis Coste, avocat général ; Françoise Cotta et Laure Heinich, avocates au barreau de Paris ; Liliane Daligand, professeure de médecine légale, psychiatre des hôpitaux et expert de justice ; Pascale Robert-Diard , chroniqueur judiciaire au Monde ont accepté de participé au projet.

"Les sociétés ont inventé les crimes correspondant à leur manière de voir le monde."
Pierre Truche.