barbe-bleue, visions de judith d’après «Le château de Barbe-Bleue» de Béla Bartók

Après avoir réalisé la création vidéo de l'opéra "Le château de Barbe-Bleue" de Bela Bartok à l'opéra de Saint-Etienne en 2010, j'ai construit l'installation vidéo "Barbe-Bleue, visions de Judith". Libérée de la continuité narrative du livret, l'installation est centrée sur les visions de Judith lorsqu'elle ouvre les sept portes du château. Dans l'espace, la vidéo est projetée en grand format. Elle est également miniaturisée dans "Le scope", petit opéra-boite. Deux mobiles font écho aux images et augmentent la mise en abîme des apparitions. Le Château déploie une ombre autonome et de la Grotte émane une respiration. L'ensemble place le spectateur à la place du regard de Judith, héroïne dont la pulsion scopique fait rayonner la métamorphose du corps féminin.

SYNOPSIS
Barbe-Bleue fait scintiller devant les yeux de Judith les facettes kaléidoscopiques de son château. Animée par le désir de voir, elle s’avance vers les projections lumineuses. Sept visions naissent de cette parade. Sept variations sur le corps féminin qui révèlent la présence de trois autres femmes décomposées par le château. Pour créer les images, j’ai construit un dispositif unissant la précision technique à l’aléatoire, alliant la force d’évocation à l’irrationnel des pulsions. Des figures métamorphosées apparaissent parées de leur seule beauté intérieure. En contre-point de leur image sociale surgit la beauté du monstre.

barbe-Bleue, visions de Judith from marion lachaise on Vimeo.

Barbe-Bleue, visions de judith / vidéo HD / son / 8'55 / 2011
d'après "Le château de Barbe-Bleue" de Béla Bartok / extrait