Marion Lachaise vit et travaille à Paris. Elle déploie à partir de différents médiums - vidéo, sculpture, photographie – une plastique de défiguration. Visages et paroles sont la matière de processus combinatoires qui transfigurent le champ du visible. De sensibilité expressionniste, ses représentations appellent une expérience de déplacement et de dépassement des apparences, une exploration inattendue des êtres par morcellement, un événement subjectif du temps et de l’espace. Sa plastique évoque la notion de scène : la construction d’une intrigue.